Rainett vise le leadership de l'écologie

Werner & Mertz a redéfini la stratégie de sa marque Rainett pour les trois à cinq années à venir. Objectif : devenir leader de l'écologie en France.

publié le Jeudi 30 Janvier 2014

Précédente Suivante
Objectif ambitieux s'il en est, Rainett souhaite s'imposer comme la marque numéro 1 des détergents écologiques en France d'ici à  cinq ans. L'idée est de démocratiser l'écologie afin qu'elle devienne un geste quotidien et s'impose naturellement comme une alternative aux marques traditionnelles. Cette stratégie passe par plusieurs partis-pris. "Pour commencer, il nous faut être présent avec des prix en ligne avec ceux du marché" explique Carole Defrace, Directrice Marketing."Il ne faut surtout pas être plus cher que le marché ni même perçu comme tel". Ensuite, priorité sera donnée à  deux catégories parmi les huit sur lesquelles la marque est présente : le soin du linge et les produits vaisselle (machine et main). Des nouveautés aux ingrédients naturels
La conquête des consommateurs passe aussi par l'innovation. Ainsi, Rainett lance cette année onze nouveaux produits afin de rendre l'écologie encore plus visible en magasin. Le fil rouge de ces nouveautés, des ingrédients naturels qui parlent à  tous les consommateurs. Deux nouveaux packs de tablettes pour lave-vaisselle viennent d'arriver en rayon en ce début d'année, à  base de bicarbonate et présentés en sachets hydrosolubles (les premiers en produits écologiques). Au printemps, deux nouveaux liquides vaisselle seront mis sur le marché : l'un au vinaigre de framboise (antibactérien et anticalcaire), l'autre à  l'amande douce (promesse de douceur et soin). Seront également lancée la première lessive écologique au Savon de Marseille (efficacité et respect de la peau) ainsi qu'une lessive pour textiles délicats à  la protéine de blé (respect des fibres). Même si les nettoyants ménagers ne sont pas la priorité, deux nouveautés arriveront en rayon pour l'été : un nettoyant multi-usage au vinaigre ainsi qu'un spray anticalcaire au citron. Ce dernier est le premier produit d'entretien à  être certifié Cradle to Cradle niveau Gold en Europe. D'autres devraient suivre d'ici 2015. Enfin, au second trimestre 2014, Rainett s'ouvrira à  un nouveau segment, celui des bébés, avec trois innovations : une lessive liquide hypoallergénique à  la camomille, un assouplissant à  la camomille et enfin un spray détachant avant-lavage sans javel, particulièrement efficace sur les taches incrustées de l'alimentation infantile. Faire savoir…
En parallèle, Rainett souhaite être davantage présent en communication. "Il temps de dire aux consommateurs ce que l'on fait" poursuit Carole Defrace."Nous avons commencé en 2013 avec le sponsoring de l'émission « Un dîner presque parfait », une série de publi-reportages dans la presse et la refonte de notre site Web. Nous allons continuer à  communiquer en 2014". Ainsi, un plan TV de trois mois présentera Rainett comme une marque aussi efficace que les marques classique, à  prix abordable et plus respectueuse de la santé et de la planète. Sur le Web, le référencement Google sera intensifié. Et pour affirmer la visibilité en magasin, des displays en carton aux couleurs de la grenouille seront installés dans les points de vente. Etre vertueux sur toute la ligne
Pour Werner & Mertz, écologie rime aussi avec comportement vertueux. En dix ans, le groupe a déjà  diminué ses émissions de CO2 de 66 % et sa consommation d'électricité de 25 %. "L'axe d'amélioration concerne maintenant les approvisionnements. Les ingrédients seront tous produits en Europe", souligne Laurence Médioni, Directrice Communication. "De plus, notre R&D travaille autour de deux nouveaux ingrédients que sont le colza et l'huile d'olive. L'idée est d'en récupérer les molécules non utilisées dans l'alimentation humaine et animale et de les valoriser dans la filière du nettoyage". Le groupe va aussi participer à  la restauration d'un parc près du site de production allemand. Quant au fournisseur d'emballage, il s'est installé sur le site de Werner & Mertz. Ainsi 570 tonnes de CO2 sont économisées chaque année, la marque est plus flexible en termes de stocks et les prix sont plus accessibles pour le consommateur. "Nous avons aussi décidé de mettre en place une nouvelle filière de recyclage", continue Laurence Médioni. "L'ensemble de nos bouteilles passera de 65 % à  80 % de matériaux recyclés d'ici la fin de l'année. C'est l'esprit Cradle to Cradle : tout ce que l'on produit doit pouvoir être recyclé ou réutilisé". La marque poursuit aussi son partenariat avec l'Association Santé Environnent France (ASEF), qui regroupe 2500 médecins et lutte contre tout ce qui peut avoir un impact négatif sur la santé : formaldéhydes, ondes magnétiques, produits du quotidien etc. Via les salles d'attente des médecins, Rainett distribuera un « Petit Guide du Bio-Ménage ». La marque s'est aussi associée à  la campagne européenne « je préfère 30° » de l'AFISE pour inciter les consommateurs à  laver à  30° plutôt qu'à  40°. Enfin, pour parachever sa démarche vertueuse, à  noter que Rainett vient d'être reconnu par le cabinet Ethicity, comme « marque ayant une démarche globale environnementale et un marketing responsable ».

marque de l'article :
  • Rainett


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché maison

copyright© 2021 | Site : JCD.web