[ marques ] LOU Légumes se lance dans la production de Pleurotes français et renforce son offre de champignons

LOU Légumes diversifie son offre avec la production de Pleurotes sur sa champignonnière de Landivy, en Mayenne. Une 4ème variété et un nouveau savoir-faire qui renforcent sa vocation de producteur de champignons frais français cultivés sans pesticides et son ambition de relocalisation de la production.

publié le Lundi 31 Janvier 2022

Précédente Suivante

Relocaliser la production d’un légume plébiscité par les consommateurs français

Entreprise familiale créée en 2009, LOU Légumes s’érige en porte-étendard du champignon français frais. « 70 % des champignons consommés en France sont encore des champignons importés de l’étranger », rappelle Emmanuelle Roze Chapuzet, codirigeante de LOU Légumes avec Benoît Roze et Fabrice Chapuzet. « Il est important de structurer et valoriser l’offre face à cette concurrence étrangère. »

En 2015, LOU Légumes ouvre son premier site de production à Poilley (siège), en Ille-et-Vilaine, pour produire des champignons blancs de Paris. Après avoir obtenu la certification bio en 2016, les producteurs se lancent dans la mise en culture du Bella Rosé, très apprécié des consommateurs (près de 30 % des PDM en GMS), puis 2 ans plus tard la culture du Portobellos se fait une place. En 2021, LOU légumes investit dans une champignonnière ultra-moderne à Landivy (53), qui compte 26 salles de culture dont 4 dédiées à la culture du Pleurote. Une nouvelle variété de champignons également certifiée Bio.

Un nouveau savoir-faire et un processus de culture différent

« Avec cet outil, nous plaçons véritablement la technologie au service de la naturalité et nous développons un nouveau savoir-faire », soulignent les dirigeants. Les équipes de LOU Légumes ont acqui de nouvelles compétences pour développer la culture du pleurote qui s’avère très différente de la culture du champignon blanc de Paris :

  • une salle de culture plus petite et moins haute 180m2 pour faciliter la régulation du CO2 craint par les pleurotes ;
  • un cycle de croissance deux fois plus long que celui du champignon blanc de Paris ou le Bella Rosé (8 semaines contre 4) ;
  • une atmosphère plus chaude mais une hygrométrie (taux d’humidité) plus faible ;
  • pas d’arrosage nécessaire mais un besoin de lumière important en fin de cycle ;
  • autre spécificité, le substrat, également à base de paille et de fumier de cheval, est quant à lui tassé dans des sacs avec des trous par lesquels les champignons poussent.

Comme toute la production LOU, à la fin de son cycle, les pleurotes sont cueillis délicatement à la main en 2 volées (récoltes). Cependant, la cueille s’effectue dans un premier temps en grappes, puis les pieds et les feuilles sont ensuite séparés à la main (dégrappés).

3 nouvelles références pour les Pleurotes LOU Légumes

Cette nouvelle production de pleurote, déclinée en 3 nouvelles références, va permettre à LOU Légumes de renforcer l’offre de champignons frais et français auprès des consommateurs et de s’ouvrir à d’autres marchés, tels que la restauration, où ces champignons, aux majestueuses grappes, gris-clairs sont très appréciés des chefs pour leur texture charnue et leur goût légèrement sucré.

Les pleurotes LOU Légumes sont disponibles dès à présent dans les rayons fruits et légumes en :

  • Colis vrac carton 2KG BIO (uniquement pour les magasins BIO et les grossistes)
  • Petit colis bois 1kg BIO en GMS
  • Barquette 200g BIO en GMS

De multiples bienfaits pour la santé sur les étals toute l’année

Faibles en glucides, lipides et en calories, les champignons regorgent de bons nutriments. Le pleurote se démarque des autres champignons par sa richesse supplémentaire en protéines, vitamines et minéraux. De nombreuses vertus nutritives qui en font un met de choix et un véritable allié santé.

Conseils de préparation et de cuisson

Comme tous les champignons LOU, les pleurotes ne se lavent pas. Pour ôter les éventuelles traces de terre, il suffit de les gratter à la pointe d’un couteau ou de les essuyer à l’aide d’un linge humide et de recouper légèrement le pied si abîmé. Côté découpe, les feuilles se déchirent facilement à la main.

Pour la cuisson, les saisir dans une poêle à feu assez vif sans ajout de matière grasse. Une fois l’évaporation faite, ajouter un filet d’huile d’olive et remuer à feu doux jusqu’à obtenir des feuilles bien brunes et légèrement grillées. Cette cuisson simple et rapide suffira à sublimer le goût délicat des sous-bois et de noisette des pleurotes. Idéal en accompagnement ou pour incorporer une préparation type omelette, tarte ou pâtes. Les pleurotes se déclinent à toutes les envies, à la cuisson ajouter des échalotes hachées, du persil ou encore un peu de crème fraîche…


marque de l'article :
  • Lou légumes


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché frais & surgelés

copyright© 2022 | Site : JCD.web