[ analyse ] Étude Kantar sur les fêtes de fin d'année 2022 : plus d’un foyer sur 4 envisage de réduire ses dépenses

Selon le leader mondial des études et du conseil fondés sur des données objective Kantar, 30% des foyers envisagent limiter leurs achats sur certains produits alimentaires. Néanmoins, les Français continueront à se faire plaisir malgré tout puisque, d'après cette même étude, la recherche de promotion est en hausse.

publié le Vendredi 25 Novembre 2022

Précédente Suivante

Opérer des arbitrages budgétaires sur les produits alimentaires : l’intention qui progresse le plus

Face à l’amplification de l’inflation sur l’alimentaire et la hausse des dépenses en énergie à l’approche de l’hiver, les Français envisagent des arbitrages plus drastiques. Ainsi l’intention qui progresse le plus depuis la rentrée 2022 est de limiter les achats sur certains produits alimentaires : 30% des foyers l’envisagent désormais contre 25% en décembre 2021.

Des arbitrages nécessaires sur les produits alimentaires dits « festifs » également

La hausse des prix moyens d’achat sur certains produits pourrait être dissuasive pour les consommateurs. L’évolution du prix d’achat est de +9,7% pour le canard et de +7,2% pour les huîtres en octobre 2022.

Les produits les plus plébiscités en fin d’année 2021 sont les chocolats en boîte : 73,5% des foyers déclaraient en être friands. Avec une évolution du prix d’achat à -0,2%, les chocolats pourraient bien connaître un vrai succès en ces fêtes de fin d’année.

Le poisson fumé connaît une hausse de 3%, les crustacés plébiscités par 37,8% des foyers connaissent une hausse de prix de 7,8%.

Les desserts glacés surgelés voient leur prix connaître une hausse de 6,8%.

« La tendance d’achats à la baisse devrait impacter les produits de fêtes de fin d’année populaires les plus inflationnistes à laquelle s’ajoute dans certains cas des problématiques de pénuries (grippe aviaire...). » poursuit Lydia Rabine, Strategic Insight Manager Kantar Worldpanel.

La promotion, en progression dans les recherches des consommateurs

Malgré le contexte inflationniste et bien qu’ils souhaitent pouvoir consacrer moins d’argent aux célébrations de fin d’année, les Français vont continuer à se faire plaisir pour ces fêtes en privilégiant l’achat de produits en promotion plutôt qu’en limitant leurs achats. Cette intention progresse de +4 pts vs décembre 2021 dans les données recueillies par Kantar Worldpanel auprès de 11 700 foyers interrogés. Les données révèlent que 42% d’entre eux iront vers les promotions.

« La promotion, dont la recherche est en hausse, sur ces produits pourrait permettre de maintenir les produits les plus inflationnistes sur la table des Français. » conclut Lydia Rabine, Strategic Insight Manager Kantar Worldpanel.


marque de l'article :
  • Kantar


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché épicerie

copyright© 2023 | Site : JCD.web