[ analyse ] Étude Bonial : "Inflation : les Français, les achats alimentaires et leurs rapports avec les enseignes"

Bonial (Axel Springer), pionnier et acteur essentiel du drive-to-store en Europe, avec le concours d’OpinionWay, a souhaité dans un contexte inflationniste marqué, dresser un état des lieux du rapport des Français avec leurs enseignes alimentaires. A cette occasion, Bonial a ainsi pu mettre en exergue le budget, les comportements d’achats et critères de choix des Français pour leurs courses alimentaires. L’étude met également en exergue les taux de fréquentation de ces points de vente ainsi que les enseignes préférées des consommateurs au regard de leur perception des prix, des promotions, de l’offre produits en magasin, de l’accessibilité des points de vente mais aussi de l’expérience d’achat ou encore de l’image de marque. Enfin, cette étude présente également un volet entièrement dédié au marché du bio.

publié le Mardi 04 Octobre 2022

Précédente Suivante

Budget alimentaire des Français face à l’inflation : comportements et préparation d’achats

Si le budget moyen des Français s’élève à 470€ par mois pour réaliser leurs courses alimentaires, force est de constater que la France ce césure en trois catégories distinctes :

  1. 42% de la population dépense moins de 300€ chaque mois.
  2. Près de deux Français sur dix (19%) allouent de 301€ à 400€ à leur budget courses.
  3. Plus d’un Français sur trois (38%) paye chaque mois entre 401€ jusqu’à plus de 500€ de courses alimentaires.

Les femmes et les jeunes ont un budget plus limité
Cet écart budgétaire s’avère tout aussi marqué lorsque l’on s’attache à comparer les différentes classes d’âges. 36% des 18-24 ans et 29% des 25-34 ans dépensent mensuellement moins de 200€. Certes il s’agit là de foyers souvent moins peuplés. Mais à l’inverse, 44% des 65 ans et plus déboursent au moins 400€ chaque mois pour leurs courses alimentaires.
Autre point de différenciation, 24% des femmes ne peuvent allouer plus de 200€ à leur budget alimentaire contre 20% des hommes. En parallèle, changement de paradoxe au regard des budgets plus élevés, 43% des hommes dépensent tous les mois au moins 400€ pour leurs courses alimentaires contre seulement 33% des femmes.

Comportements d’achats face à la hausse des prix : les Français se serrent la ceinture
Alors que l’inflation a atteint en France 5,9% sur un an en août dernier, les Français modifient leurs comportements pour optimiser leur pouvoir d’achat. Ainsi, 73% d’entre eux s’adonnent à l’optimisation budgétaire et 59% à la sobriété alimentaire. Concrètement, 35% d’entre eux comparent davantage les prix, 30% achètent plus en promotion, 22% baissent leur consommation de viande ou poisson et 19% souhaitent faire croître leurs achats de marques distributeur. Coupons de réduction, baisse de la consommation de fruits, légumes ou fromage, stockage des aliments, réduction de la consommation de bio… les Français redoublent d’efforts et stratégies variées pour optimiser leur pouvoir d’achat. Cette évolution comportementale se ressent notamment au moment de définir les critères prioritaires pour choisir leur enseigne alimentaire.

76% des Français distinguent au moins 2 critères très importants dans leur choix d’enseigne
Au regard de l’ensemble des éléments présentés, le prix se place comme le premier des critères très important pour 67% (+8pts vs 2021) des consommateurs avant de jeter leur dévolu sur une enseigne alimentaire. Juste derrière arrive le choix des produits (56%) à égalité avec la facilité d’accès et en troisième position les promotions pour 52% (+ 8pts vs 2021) des consommateurs…

Fréquentation : Leclerc loin devant Carrefour et Intermarché à titre d'enseigne principale

En bref
87% des Français font leurs courses dans des grandes surfaces et 23% se font livrer ou viennent les récupérer en Drive.

Avec 24% de consommateurs français déclarant faire en majorité leurs courses dans ses points de vente, la firme de Landerneau E.Leclerc occupe une place bien particulière dans les habitudes alimentaires des Français.

Juste derrière, Carrefour (21%) et Intermarché (12%) viennent compléter le podium. Notons également que Carrefour s’impose en Ile-de-France et Provence-Alpes-Côte d’Azur, régions à forte densité démographique. Viennent ensuite le hard discounter Lidl (10%), et Système U (8%) dont le positionnement axé sur les productions locales fait toujours recette. De son côté, Auchan égale la performance de Système U (8%).

Fréquentation des enseignes, Lidl talonne Leclerc
Plus de huit consommateurs sur dix (87%) font leurs courses dans plusieurs enseignes et cette tendance s’accroît depuis l’an dernier à hauteur de 11 points.
Dans ce contexte, Leclerc prend la tête et devance avec 54% légèrement Lidl (52%). Sur la troisième marche du podium, nous retrouvons Intermarché avec 43% des Français qui fréquentent cette enseigne.

Enseignes préférées des Français : Lidl dans le trio de tête (cf : image 5) 

Le constat que nous pouvons dresser à la vue du graphique ci-dessous est sans appel. E.Leclerc s’impose haut la main (24,4%) dans le cœur et le ventre des Français. Carrefour (17,3%) accapare la seconde marche du podium et Lidl (11,4%) intègre le trio de tête. L’enseigne d’outre-Rhin de hard discount optimise en effet son maillage territorial depuis plus d’une décade et a largement investi le terrain de communication.

Dans le détail, E.Leclerc s’impose sur les critères Image Promotions (7,5) et Offre Produit (7,9) et conforte son statut de leader en se positionnant dans le trio de tête sur les items Image Prix (7,6), Expérience d’achat (7,5), Facilité d’Accès (7,5) et Image de marque (7,4).
De son côté, Lidl conforte depuis l’an dernier sa position dans le trio de tête en demeurant leader de l’Image prix (7,8) et de l’accessibilité (7,7). Derrière ces deux enseignes, Carrefour prend la troisième place en performant bien sur presque l’ensemble des critères hormis l’Image Prix (6,9).

Expérience d’achat, les enseignes spécialisées se détachent
Si les enseignes généralistes se détachent dans le cadre de ce classement, force est de constater que d’autres plus spécialisées tirent leur épingle du jeu en proposant une expérience d’achat appréciée des consommateurs. Dans ce domaine, Picard (7,7) et Biocoop (7,5) font la différence et coiffent au poteau Grand frais (7,5) ou encore Bio’c’bon (7,2).

Image de marque, les enseignes spécialisées font la différence
L’image de marque ne s’impose pas comme le premier critère de choix d’une enseigne. Pour autant, la première place de cet item statutaire se voit occupée par Biocoop (7,4) à égalité avec E.Leclerc. Juste derrière, Grand frais (7,3) grimpe sur la seconde marche du podium tandis que Bio’c’bon (7,2) et l’enseigne de surgelés Picard (7,2) se partagent la troisième place.

Bio, la grande distribution moteur du marché

Alors que 34% des Français n’achètent jamais ou très rarement des produits bio, 34% déclarent en acheter occasionnellement et 31% régulièrement ou systématiquement.

Quant au marché du bio, force est de constater que la grande distribution généraliste s’impose avec 73% des consommateurs qui y réalisent majoritairement leurs achats. Suivent ensuite les ventes en direct auprès des producteurs locaux (27%) et les enseignes spécialisées (24%).

 


  • Échantillon de 5004 personnes représentatif de la population française, utilisateurs Opinionway. 
  • L’échantillon a été interrogé par questionnaire auto-administré en ligne sur système CAWI (Computer Assisted Web Interview).
  • Les interviews ont été réalisées du 01 août au 11 août 2022.
  • L’échantillon a été constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères d’âge et de région de résidence.
  • Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : « Sondage OpinionWay pour Bonial » et aucune reprise de l’enquête ne pourra être dissociée de cet intitulé.

marque de l'article :
  • Bonial


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché épicerie

copyright© 2022 | Site : JCD.web